Les abeilles en péril

En France, près de 30 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque année. En 10 ans, 15 000 apiculteurs ont cessé leur activité.

abeillesmortLes études en cours montrent que plusieurs causes sont responsables de cette disparition progressive : traitements pesticides, infections parasitaires, maladies, pollution, réduction de la ressource alimentaire (quantité et diversité des fleurs fournissant nectar et pollen) et des habitats, compétition avec des espèces invasives, changement climatique, multiplication des émissions électromagnétiques, nouveaux prédateurs…

 

Un apiculteur qui ne renouvelle pas ses colonies n'a plus du tout d'abeilles en quelques années

4405591 7 1fc2 les-cultivateurs-sont-flous-sur-les-raisons-qui 4958d78f0da177b99e6377abee4f20b0Voici un exemple de disparition totale : dans une région de Chine, conséquence d'un usage intensif des pesticides, les abeilles ont totalement disparu. Les agriculteurs sont obligés d'employer des centaines de personnes pour polliniser eux-mêmes les fleurs des poiriers...

  

 

L'abeille en quelques chiffres

Les abeilles et autres insectes pollinisateurs représentent par leur action : 

  • la reproduction de plus de 80 % des espèces végétales 
  • la production de plus de trois quarts des cultures dans le monde – majorité des cultures fruitières, légumières, oléagineuses et protéagineuses, de fruits à coques, d’épices et de stimulants (café, cacao) 
  • 35 % de la production alimentaire mondiale en tonnage 
  • 10 % du chiffre d’affaires de l’agriculture mondiale 
  • 153 milliards d’euros par an 
  • 20 000 personnes en France dans la filière apicole (miel et autres produits de la ruche), dont 2 000 apiculteurs professionnels

 

971512832

En France, depuis 1995, 300 000 ruches périssent chaque année. La production annuelle française de miel est passée de 33 000 tonnes par an au début des années 90, à 10 000 tonnes environ en 2014, soit une diminution de plus de 70% sur cette période (une hécatombe). Très stable, la consommation annuelle française est de 40 000 tonnes, ce qui signifie que nous importons, de divers pays de l'Union Européenne, de Chine, d'Argentine...etc., plus de la moitié du miel que nous consommons.

Ce miel d’importation est généralement bien moins cher, mais aussi de qualité très faible, voire dangereux pour la santé et produit dans un objectif de rentabilité maximale, au détriment de l’abeille.

 

   

 

Multiplier les colonies d'abeilles

DSC 2253La multiplication des colonies d'abeilles peut donner une chance supplémentaire de survie à cet indispensable insecte : les phénomènes d'affaiblissement et de disparition ne sont pas uniformes, tant d'un point de vue mondial que sur le plan régional, sans que nous sachions prévoir où ils se manifesteront ni en expliquer les raisons.

Disséminer plus largement de petites colonies autonomes et issues de diverses souches contribuerait à renforcer les effectifs tout en permettant une intensification des pollinisations locales et en favorisant des diagnostics locaux en de nombreux lieux.

Powered by Warp Theme Framework
Casino Bonus at bet365 uk